Couper c’est cadrer.

Le décalage de la prise de vue d’une partie d’un objet, fleur, insecte vient donner une autre dimension à ce que l’on a envie de montrer, le détail fait aussi partie de la photographie et parfois même donne plus de relief et nous fait entrer au centre du cliché.

L’amaryllis.

Le mimosa.

10 réflexions sur “Couper c’est cadrer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s