La nature et ses habitants.

Parfois il suffit de relever les yeux pour être absorbé par tout ce qui nous entoure, sur cette frêle branche ces deux oiseaux sont en pleine causette sans se soucier de ce qui se passe autour. Bercés par la douce chaleur des rayons du soleil presque couchant, le moment est propice pour faire quelques photos. Le vent est tombé et le calme est revenu, un moment idéal pour ces deux compagnons en train de s’égosiller. Une douce mélodie, comme un refrain sort tout droit de leur gorge qui transperce ce moment de calme, c’est la mélodie du temps de cette accalmie venteuse qu’ils nous font profiter avec délice.

Traînant au hasard du chemin, surpris, ce jeune veau dans son immense prairie semble comme étonné de me rencontrer, où sa mère se trouve-t-elle ? At-il quelques heures ou quelques jours seulement ? Je l’ignore, pourtant il est très calme et ne semble pas perturbé par mon passage, ni la vue de mon appareil, une rapide pression sur le déclencheur immortalise cet instant. Ce sera pour moi le dernier cliché de la journée ou j’ai pris plaisir encore à savourer cette si belle fin de soirée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s