La priorité à l’ouverture

Ayant depuis longtemps quitté le mode « Tout automatique », celui dont je me sers le plus est « La priorité à l’ouverture ». Il est aussi nécessaire d’en bien connaître les bases principales pour en tirer le meilleur afin d’obtenir des clichés de bonne qualité. Tout d’abord sur le boîtier, le réglage de la balance des blancs est primordiale en fonction de l’éclairage de l’environnement dans lequel nous sommes, par exemple, si le temps est couvert ou bien si le ciel est d’un bleu pur, en fonction de l’heure de la journée, il est aussi possible de régler manuellement, sur l’appareil photo, d’augmenter ou de diminuer la luminosité en fonction de la scène pour ne pas avoir des blancs cramés.

Une fois ces paramètres entrés, il ne reste plus qu’à choisir l’ouverture du diaphragme, soit pour avoir un arrière-plan net ou à l’inverse un flou derrière une fleur, un portrait ou tout autre.

Personnellement j’aime à ce que le sujet soit bien mis en évidence et que l’arrière-plan soit le plus neutre possible. A moins qu’il s’agisse d’un paysage où dans ce cas, je réduis le diaphragme pour obtenir le plus de netteté possible et que l’on ait le plus de détails possibles dans cette composition.

IMG_9068.jpg

f 5.7, 500 Iso, 1/800ème, 300 mm

IMG_8595

f 16, 500 Iso, 1/200ème, 154 mm

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s