Passage solaire.

Choisir un angle de vue et laisser passer les rayons du soleil est assez simple, bien sûr il faut surtout regarder d’où vient la lumière pour se l’approprier dans la scène choisie, faire varier les tonalités ainsi que les ombres tout en prenant soin de garder les passages lumineux pour agrémenter le cliché. Il est aussi bon de faire une proportion au plus égale possible des deux nuances, les tons sombres et les tons clairs, c’est comme cela que l’on arrive à obtenir une photo de qualité.

9 réflexions sur “Passage solaire.

  1. Bonjour Christian .

    Je fais des photos depuis pas mal de temps .Mais voilà je travaille aux coups de coeur , je ne cherche pas forcément à trouver le bon angle , cependant j’ai de très bonnes surprises et j’ai aussi de grosses déceptions , comme tout le monde je pense. J’aime bp prendre les oiseaux c’est très difficile , mais j’arrive à de bons résultats .

    Tu parles de tons , justement j’ai pris un beau merle sur une pelouse verte .Photo réussie .Par contre j’ai pris des moineaux sur de la paille , ne ris surtout pas , j’ai cherché les moineaux !!!

    Concernant tes photos c’est celle du milieu que je préfère .On pourrait penser qu’il y a des toiles d’araignées accrochées aux petites branches .

    Amitié et bise soleil .Très bon dimanche .

    Chris .

    Aimé par 1 personne

    1. Pour ton histoire de moineaux, j’ai eu le même genre de problème, j’ai vu une mésange sur une branche (superbe position et couleur), je regarde dans le viseur et au moment d’appuyer sur le déclencheur, il n’y avait que la branche de resté … plus de mésange, ça m’arrive très souvent. Les oiseaux (de petite taille) sont très rapides. Pas moi ! par contre hier j’en ai pris une en lévitation que je posterai bientôt.
      Bon dimanche Chris. Bisous

      Aimé par 1 personne

  2. Re bonjour Christian.
    Composer une photo, c’est tenir comptes d’un tas d’éléments. La lumière bien sûr, le cadrage, les parasites, la profondeur de champ, la vitesse d’ouverture, la sensibilité et la mise au point. Après pour la qualité, ça c’est à l’appréciation de chacun comme tout ce qui fait partie du domaine artistique.
    Toujours photogénique la Physalis.
    Bon dimanche

    Aimé par 1 personne

    1. Il est effectivement vrai Pascale qu’il y a beaucoup de paramètres à prendre en compte, l’ennemi le plus redoutable est le vent qui peut fausser toute la prise de vue. Pour ce qui est de la qualité, je suis qu’un modeste amateur et je n’ai pas commencé la photo à l’âge de douze ans. J’imagine qu’il y a déjà pas mal d’années que tu en fait, tes photos sont superbes.
      Bon dimanche Pascale. Bisous.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s