Sur le buddleia.


Le FLAMBÉ ou VOILIER.
Il est incontournable dans nos jardins. Avec son envergure impressionnante, il plane, fier, tel un vaisseau amiral. Mais saviez-vous que les couples se forment en altitude et que la chenille ressemble à une fiente d’oiseau ? Ce papillon spectaculaire l’est d’abord par sa taille : entre 5 et 7 cm, l’un des plus grands papillons de jour d’Europe. Il l’est aussi par sa forme : quand il vole, ses ailes triangulaires blanches et zébrées, ses longues queues évoquent tantôt un cerf-volant tantôt un voilier chahuté par les courants d’air. Il effectue de long vols planés extrêmement gracieux. Attention à ne pas le confondre avec le Machaon, son cousin de la famille des Papilionidaequi vole à la même période entre mars et septembre. Plus tonique et d’une coloration légèrement plus jaune, ses queues sont également plus réduites.

10 réflexions sur “Sur le buddleia.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s