Le tableau du peintre

Monsieur Ripolin n’a pas signé son œuvre, mais il faut reconnaître qu’il avait du talent.
Généralement appelé « amour-en-cage », « lanterne japonaise » ou  « cerise d’hiver », le Physalis est un petit fruit énigmatique ! À maturité, cette baie qui se cache au creux d’une fine enveloppe de feuilles se pare d’une belle teinte orangée. Ensuite, ses feuilles sèchent, et entourent la baie d’une fine dentelle, qui ressemble à une cage végétale. Cette jolie plante a été découverte au Venezuela, au cœur des Andes. Elle fut ensuite introduite en Europe au 19ème siècle comme plante ornementale pour les jardins botaniques. Il existe aujourd’hui de nombreuses variétés de Physalis qui poussent en Amérique, en Europe, en Asie et en Afrique.

8 réflexions sur “Le tableau du peintre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s